Léa Habourdin - 24e édition des Rencontres Photographiques du Pays de Lorient

 
 Nous avons vu les promesses d'effondrement, l'ours polaire affamé sur la banquise, les feux insatiables et les tremblements inattendus de la Terre. Voilà plusieurs années maintenant que je développe une observation du vivant, de la fin des mondes et des besoins de reconstruction. L'installation présente mes deux derniers travaux. On y distingue l'eau pure, les flancs verts des collines, une brume froide revigorante, la possibilité d'une faune florissante, on se rappelle nos récits d'aventure et nos rêves d'espaces vierges. Par contraste, les quelques dessins présentés en regard, un homme essayant d'allumer un feu, quelques notes pour survivre, des noeuds à savoir faire, nous rappellent que nous sommes bien maladroits et ignorants.

Détails des prochaines sessions

Du au